Les Vœux du Président

Chers adhérents, chers parents, chers amis

Je vous écrit aujourd’hui pour porter la voix de l’ensemble du bureau et des enseignants pour vous souhaiter une très belle année 2021. Nous vous la souhaitons pleine de réussites et surtout pleine d’amour et de rires.

Je sais que par bien des égards, 2020 a été une année difficile. Certains d’entre nous avons été touchés directement par la maladie, beaucoup l’ont été pour ses conséquences économiques, et tous, nous l’avons été dans les conséquences sportives.

Malheureusement, 2021 débute sans qu’une solution immédiate et pérenne ne soit disponible et nous aurons encore à souffrir, à titre individuel, comme collectivement dans l’association, des conséquences encore à venir.

A ce jour, les conditions de reprise de l’activité demeurent difficiles : les adultes sont toujours interdits d’entrainement. Les enfants et adolescents ne peuvent pratiquer sans masque et le contact nous est toujours interdit. Pour nos disciplines, c’est une somme de contraintes difficiles à intégrer dans un programme d’entraînement efficace.

Le prochain jalon annoncé par les autorités est le 20 janvier, date à laquelle la pratique pour les majeurs devrait être à nouveau autorisée, et celle pour les mineurs possible sans distanciation. C’est dans cet espoir que nous avons décidé de reprendre nos activités aux jours et horaires habituels à partir de cette date. D’ici là, les cours sont toujours suspendus.

Nous comprenons que d’ici là, la situation sanitaire peut encore se tendre, que certains cours pourraient ne pas être autorisés. Quoi qu’il arrive, et sauf interdiction formelle des autorités, à minima les cours enfants reprendront à partir de cette date, même s’il faut réinventer le judo et l’aïkido pour les pratiquer à distance. La pratique des adultes dépendra essentiellement du maintien ou non d’un couvre-feu à 20h.

Je suis à la fois très heureux de pouvoir vous annoncer la bonne nouvelle de la reprise des cours, de savoir que nous allons nous retrouver prochainement et que la vie sportive de notre club va pouvoir reprendre un cours presque normal, et un peu triste de devoir repousser malgré tout la date de cette reprise. Nous essayons de faire preuve de responsabilité vis-à-vis de l’épidémie et de pragmatisme face aux conditions de pratique qui nécessitent d’allier pédagogie, confort, efficacité et plaisir.

Encore une fois, je vous souhaite bonheur, santé et prospérité au nom de toute l’équipe.

Jita kyoei

Christophe  Batut
Président du Judo Aïkido Mazamet

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.